vendredi 2 février 2018

67/68 : une autre révolution culturelle… Les J.O. de Grenoble (22/43)

En partenariat avec

Ici, le vendredi, jusque fin juin 2018, en complément du feuilleton "société" publié chaque lundi, je vous raconte, quelques faits marquant de "la vie culturelle" de l'époque. À travers les livres, les films, les disques qui ont marqué la révolution culturelle qui couve. Avec des archives audio radio en exclusivité, les sources de la presse nationale et régionale, et… mes propres souvenirs.

Quelle plus formidable piste d'essai que celle d'une compétition sportive internationale pour tester grandeur nature, les matériels, les techniques, les dispositifs, les équipes qui permettront de retransmettre en direct les épreuves sportives d'un événement mondial ? En février 68, l'Office de Radio et Télévision française (ORTF) dispose d'un formidable terrain de jeux pour permettre à la télévision et à la radio de rentrer dans l'ère du direct "permanent" et des retransmissions en simultanée. Les deux reportages vidéos ci-dessous le prouvent. 

Les moyens humains détachés sur place sont impressionnants (1000 femmes et hommes). À la mesure de l'obligation de fournir au monde entier les images et les sons des compétitions. Les skieurs français deviennent immédiatement des vedettes et Jean-Claude Killy se taille la part du lion avec ses trois médailles d'or. La France est sur un petit nuage. Le ciel est dégagé. Le progrès technique est flamboyant, le progrès social est en berne. On se demande bien ce qui pourrait venir noircir le tableau ?  C'est sans compter sur la fougue de la jeunesse qui dans quelques semaines sera elle aussi "tout schuss".

Les J.O. de Grenoble, 20 et 27 janvier 1968,




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire