vendredi 30 décembre 2011

Studio 125… Final

cinquiéme épisode
La tension diminue en régie, l'après midi touche à sa fin dans le studio 125. L'Oreille en coin (1) va s'éclipser avant qu'entre en scène Le masque et la plume. Jim Wild Carson (2) est sur la platine, Thomas Sertilanges "Attention une oreille peut en cacher une autre" rassemble ses notes et réajuste son nœud papillon. 

P.Jacques, M.O.Monchicourt, Kriss, A.Gribes, E.Den, K. David
Cet après-midi ce sont aussi Emmanuel Den, Paula Jacques et Agnès Gribes qui ont flatté notre oreille. Aujourd'hui c'est cette dernière qui fait la désannonce de l'après-midi. C'est ça l'idée géniale de Garetto et Codou à 14h on ouvre l'antenne avec l'indicatif et on la referme avec. Au milieu chaque émission a son propre indicatif et l'une ou l'autre des animatrices qui a sa propre émission fait à tour de rôle pour l'après-midi entière le lien entre chacune. Le tout est fluide. On sent l'équipe, on sent l'unité dans la diversité et surtout on peut se demander "mais que font donc Garretto & Codou qu'on cite au début et à la fin de chaque annonce, puisqu'ils n'interviennent jamais au micro ?". Ils sont les seuls sur France Inter à faire ainsi. Ils sont bien les producteurs et coordonnateurs de l'émission mais ce sont les "autres" qu'ils valorisent et mettent en avant au micro ! (3)

Garretto, Codou, Camprasse l'ingénieur du son quittent le studio suivis par deux autres personnes. Je ne bouge pas ! Pourvu qu'on ne m'enferme pas à double tour ou qu'une nouvelle équipe ne fasse son apparition dans quelques instants. J'attends 5mn puis à pas de loup quitte le studio, trouve la sortie de la Maison de la radio, scrute les alentours… Un petit groupe marche en faisant des gestes et riant très fort. Seraient-ce les Oreilles en coin ? Vont-ils s'arrêter au troquet ? Vont-ils aller chez l'un chez l'autre ? Sont-ils déjà en train de préparer l'Oreille de la semaine prochaine ? 

Je viens de passer un moment merveilleux. J'ai vu se faire la radio mais rien vu de la fabrique, du reportage, du montage, du collage et peut-être aussi du bidouillage. C'est le mystère qui participe de cette magie de l'art radiophonique. Et l'Oreille en coin était particulièrement à son affaire pour cette magie-là !
(Fin du feuilleton… des vacances)

(1) France Inter, 1968-1990, le samedi après-midi, et toute la journée du dimanche,
(2) créateur de l'indicatif de l'émission, 
(3) voir Thomas Baumgartner, L'oreille en coin, Une radio dans la radio, Nouveau Monde Èditions, 2007

4 commentaires:

  1. Intro ou final de l'Oreille avec la voix de Kriss
    Ou le trouver ?

    RépondreSupprimer
  2. Lancer une bouteille à la mer… Tatonner sur Ina.fr/radio… Le souci c'est que l'amateur aura peut-être gardé des enregistrements de L'Oreille en coin mais pas forcément avec l'indicatif. Vous pourrez aussi trouver la voix de Kriss en allant sur Fipradio http://tinyurl.com/3yv925c, qui l'an passé a réalisé un feuilleton sur leur 40 ans. "Douce douce…" c'est elle.

    Si vos recherches aboutissent merci de m'en faire part !

    RépondreSupprimer
  3. Vous m'avez donné envie de réécouter le feuilleton FIp ! Vous entendrez dès le 1er épisode Kriss échanger avec Macha Béranger. Kriss parle de voix oua-oua ! Kriss et sa voix sont absolument irremplaçables.

    RépondreSupprimer
  4. Le lien FIP renvoie vers "une page non trouvée". Snif. (je ratisse tout ton blog pour dénicher les liens "Krissés" que j'aurais jusqu'ici loupés !

    RépondreSupprimer